• Contes et articles rares et insolites
  • Contes et articles rares et insolites

    Quelques textes de Dubut de Laforest, rares et insolites, n'ont connu d'autres publications que dans d'éphémères périodiques, devenus introuvables. Les voici réunis, pour la première fois.
Contes et articles de Dubut de Laforest

demo

Contes et articles rares et insolites

Quelques textes de Dubut de Laforest, rares et insolites, n'ont connu d'autres publications que dans d'éphémères périodiques, devenus introuvables. Les voici réunis, pour la première fois.

Contes et articles rares et insolites de Dubut de Laforest

Comme la plupart des écrivains de son époque, Dubut de Laforest a vu paraître son œuvre sur deux supports : en volumes chez un éditeur, principalement Édouard Dentu, et sur les feuilles de divers périodiques, tels L’Écho de Paris, Gil Blas, ou encore Le Journal au changement de siècle. Le plus souvent, la publication dans les journaux de cette époque précède la sortie du livre, dans lequel l’auteur reprend et ajuste ses textes. La presse joue alors un rôle de promotion, de lancement, comme le feraient aujourd’hui des sites web.

Auteur de nombreux romans, Dubut de Laforest a aussi écrit plusieurs articles et chroniques, ainsi qu’une centaine de contes. Parmi ces textes courts, quelques-uns n’ont jamais été repris en volume, ni dans Documents humains en 1888, ni dans les livres de contes. Ce sont eux que François Salaün nous invite à découvrir. Contes et articles rares et insolites donne accès au premier essai littéraire de Dubut de Laforest, « Nos avocats de village », ainsi qu’à cinq autres textes, tout aussi originaux, qui éclairent et illustrent l’esthétique singulière de l’auteur du Gaga.

Ci-dessous un extrait des Contes et articles rares et insolites, "Mimi Pan-Pan", interprété par Hervé et Stéphane Mencini.

 

Télécharger gratuitement

L'Ombre des jours d'Anna de Noailles

demo

L'Ombre des jours

Surnommée « la divine Noailles », « la petite déesse impétueuse », la « femme-mage », Anna de Noailles a connu une consécration unique pour une femme de son temps.

L'Ombre des jours d'Anna de Noailles

Anna de Noailles est une des poétesses françaises les plus flamboyantes de la Belle Époque. Surnommée « la divine Noailles », « la petite déesse impétueuse », la « femme-mage », elle a connu une consécration unique pour une femme de son temps. Proposée pour la Légion d’honneur dès 1904, Grand Prix de l’Académie française et première femme élue à l’Académie belge, elle devient aussi première femme commandeur de la Légion d’honneur en 1931.

Son œuvre inclut plusieurs recueils de vers, des romans, des nouvelles et Le Livre de ma vie interrompu par sa mort en 1933.

Paru en 1902, L’Ombre des Jours confirme le « classicisme » d’Anna de Noailles, très inspirée par la Grèce, sa patrie mythique. Le lecteur notera cependant qu’assez souvent cet hellénisme sert de couverture à des chagrins bien contemporains. Selon René Doumic, sa teneur principale est « le débordement d’une inspiration jaillissante, le frisson d’une sensibilité toujours vibrante, le cri d’un cœur passionné ».

Ida Junker nous invite aujourd’hui à redécouvrir l’intégralité du chef-d’œuvre d’Anna de Noailles dans une édition annotée et préfacée.

"Les Voyages", filmé par Charly Sponk

Interview d'Ida Junker Extraits gratuits